Réduire le stress dans la vie quotidienne : Être mère pendant la pandémie de Covid 19.


Réduire le stress

Comment réduire votre stress en tant que mère

Être mère, c'est beau, mais avouons-le, c'est aussi exigeant. Entre les multiples rendez-vous, les tâches ménagères, la préparation de repas sains et la satisfaction des besoins émotionnels de votre enfant, votre vie quotidienne peut rapidement devenir encombrée. Si en plus vous poursuivez votre carrière à temps plein ou à temps partiel, vous ne vous ennuierez jamais.

En pleine pandémie mondiale, les mères ont assumé plus de responsabilités que d'habitude, car beaucoup d'entre elles doivent gérer d'autres tâches en plus de leur vie familiale quotidienne. Le fardeau émotionnel et psychologique que représentent toutes les tâches familiales comme les rendez-vous chez le médecin, les courses, l'organisation et le fait de cocher la liste interminable des choses à faire peut rapidement devenir trop lourd. En outre, les effets secondaires de la pandémie sont désormais perceptibles : Les grands-parents ne peuvent plus vous aider comme avant et il faut prévoir des restrictions concernant les passe-temps et les activités de loisirs. Et avec plus de temps à la maison avec les enfants, trouver du temps pour ses propres besoins semble impossible.

Déjà que d’habitude les mères de famille sont peu enclines à se donner du temps pour elles-mêmes, elles ressentent encore plus de colère et d'anxiété en raison de l'impact de la pandémie. Selon l'enquête sur l'état de la maternité, 74 % des mères ont une santé mentale moins bonne et se sentent épuisées depuis le début de la pandémie.

La même enquête a révélé que seulement 32 % des mères sont capables de se trouver une heure par jour pour elles-mêmes et que seulement 8 % des mères arrivent à dormir huit heures ou plus par nuit. Le temps libre et le repos sont des outils essentiels pour gérer la santé mentale et le bien-être émotionnel, qui sont rares dans la maternité. Cette situation conduit souvent à l'accablement et à l'épuisement, en particulier quand les enfants sont très jeunes ou que la fratrie est nombreuse.

L'accablement, l'épuisement et l'anxiété sont des émotions qui déclenchent des réactions de stress dans le corps, comme la tension musculaire, un rythme cardiaque rapide et une respiration accélérée. Ceci a un effet néfaste sur la santé physique et mentale, en affaiblissant le système immunitaire et en augmentant l’irritabilité. Bien que vous puissiez apprendre à gérer vos tâches quotidiennes, l'irritabilité risque d'avoir un impact sur vos réactions et vos liens avec vos enfants.

Que peuvent donc faire les mères pour donner la priorité à leur propre santé mentale lorsqu'elles n'ont pas de temps pour elles ?

Vous pouvez commencer par élargir votre définition et votre pratique de l'autosoin grâce à ces trois conseils simples et efficaces.

  1. ARRÊTEZ DE VOUS COMPARER AUX AUTRES MÈRES.

Ce conseil ne se limite pas à la maternité. Se comparer aux autres est particulièrement préjudiciable à l'estime de soi et au lien parent-enfant. Les réseaux sociaux et les histoires que nous racontent les copines peuvent donner une fausse impression de la capacité des autres femmes à gérer leur vie quotidienne avec leurs enfants.  Malheureusement, cela conduit souvent à des sentiments de culpabilité et à des doutes sur nos propres capacités. Ce qui manque souvent aux images parfaitement mises en scène sur les réseaux sociaux, c'est le contexte quotidien. Pour atténuer les comparaisons, souvenez-vous que nous ne voyons souvent que les beaux moments de la vie des autres.

  1. DEMANDEZ DE L'AIDE À VOS AMIS ET À VOTRE FAMILLE.

N'ayez pas peur de demander de l'aide à votre entourage. Vous pouvez commencer par identifier une ou deux personnes fiables à qui vous confierez la garde de vos enfants. Réfléchissez bien aux domaines dans lesquels vous avez besoin d'aide et à la manière dont vous pouvez ensuite utiliser votre temps libre pour vous-même. L'identification de vos besoins vous permettra de vous créer un emploi du temps et une routine.

  1. RETROUVEZ LE CALME ET RAPPROCHEZ-VOUS DE VOS ENFANTS.

De nombreuses activités de base comme la méditation et que vous pouvez intégrer dans votre temps libre peuvent être faites avec vos enfants.

Lorsque vous vous sentez accablée et stressée, demandez à vos enfants de s’asseoir par terre avec vous pour une activité ou un moment de silence de deux minutes. Plus vous pratiquerez l'autosoin avec vos enfants, mieux vous serez en mesure de réguler vos propres émotions.

 

Essayez d'intégrer des "moments de calme" dans votre routine quotidienne. Lisez avec vos enfants, écoutez la radio ou de la musique.

Les couvertures thérapeutiques pour enfants et adultes, que vous pouvez facilement intégrer dans vos rituels de repos, peuvent vous aider. Leur poids vous aide à réguler le stress et à prendre conscience de votre propre corps. En outre, la libération de l'hormone du bonheur, la sérotonine, et de l'hormone du sommeil, la mélatonine, est favorisée et, en même temps, le niveau de cortisol (appelé l’hormone du stress) est réduit.

Il en résulte une sensation euphorique de détente complète du corps et du système nerveux.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les effets, veuillez cliquer ici.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés