Le manque de sommeil est dangereux - 10 raisons.


Il est bien connu que la durée générale du sommeil est plus courte que jamais. Ici et là, on entend des phrases comme "la journée est trop courte, 7 heures de sommeil est un luxe, je dormirai quand je serai mort". Mais tout le monde ne se rend pas compte qu’une durée insuffisante de la régénération que permet le sommeil peut avoir des conséquences très graves, allant de problèmes mentaux à divers problèmes de santé. Voici les 10 conséquences les plus courantes d'un manque de sommeil.

  1. Le cancer et les maladies héréditaires

Le manque de repos nocturne perturbe l'activité génétique normale. Une seule semaine de moins de six heures de sommeil par jour entraîne le non-fonctionnement d'environ 700 gènes - dont ceux qui sont responsables de notre système immunitaire, ainsi que de la régulation de notre niveau de stress. La science montre que ces personnes sont particulièrement sujettes au cancer du colon et du sein.

  1. Des problèmes gastro-intestinaux

Mais avant que le manque de sommeil ne conduise au cancer du côlon, il provoque généralement une maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI), généralement dans l'intestin grêle ou le gros intestin. C'est le cas de 15 % de la population américaine, ce qui contribue à accroître la gravité des affections secondaires telles que la maladie de Crohn. Les patients atteints de cette maladie ont deux fois plus de chances de rechuter s'ils ne dorment pas assez longtemps et profondément.

  1. Le diabète

Les troubles du sommeil ont un impact énorme sur notre métabolisme. Sans sommeil, nous avons tendance à manger plus et de façon malsaine. Nous nous tournons vers les produits riches en calories, comme les en-cas gras et les sucreries, pour obtenir de l'énergie le plus rapidement possible. Le risque de diabète augmente considérablement lorsque notre corps doit faire face à un tel chaos. La première réaction est généralement une résistance à l'insuline (prédiabète), puis plus tard un véritable diabète.

  1. Les maladies cardiaques

Selon une étude réalisée en 2012 par l’équipe du professeur B. Faraut, les personnes qui dorment quatre heures ou moins par jour ont un rythme cardiaque nettement plus élevé que celles qui dorment sept ou huit heures. En outre, des crises cardiaques plus fréquentes ont été observées et des douleurs thoraciques ont même été enregistrées deux fois plus souvent que chez les personnes n'ayant pas de problèmes de sommeil. À long terme, l'insomnie chronique présente donc un risque de décès deux fois plus élevé.

  1. Une immunité réduite et des infections fréquentes

Notre mécanisme de défense naturel doit composer avec des micro-organismes de gravité variable, sans avoir à faire face à une insomnie chronique. Une seule nuit blanche suffit pour vous rendre malade ! Il a été prouvé que les personnes qui dorment peu sont jusqu'à trois fois plus susceptibles d'attraper un rhume que celles qui maintiennent un cycle de récupération de 8 heures. Un sommeil efficace est la meilleure précaution contre les infections et les maladies liées à l'immunité.

  1. Une prise de poids incontrôlée

Le manque de sommeil affecte notre métabolisme et conduit au diabète. Les déséquilibres hormonaux peuvent facilement conduire à l'obésité lorsque notre appétit augmente. Un temps de sommeil insuffisant interfère avec la sécrétion de la ghréline et de la leptine, augmente l'appétit et interrompt la sensation de satiété. Par conséquent, nous mangeons plus et faisons moins d'exercice. Le problème commence avec moins de six heures de sommeil par jour.

  1. Une faible libido

Des professeurs de l'université de Chicago ont découvert que le taux de testostérone chez les hommes diminue considérablement lorsqu'ils dorment moins de cinq heures par jour. Après une semaine de sommeil insuffisant, les niveaux d'hormones chutent de 15 % ! Les hommes interrogés se sont également plaints d’inconfort et d'une baisse de leur humeur. Pas étonnant qu'ils aient ressenti un faible besoin, voire aucun besoin de sexe.

  1. De l’irritation et de la distraction

Après une seule journée sans sommeil, nous devenons irritables, désagréables et agressifs. Au bout de trois jours seulement, nous ressentons des sautes d'humeur plus régulières, allant de l'irritabilité et de tristesse à une excitation soudaine et à un excès d'impatience. Nous devenons également moins empathiques, dans la mesure où non seulement nous ne ressentons aucun désir d'aider les autres, mais nous ne les comprenons pas. Nous avons également de sérieux problèmes de concentration et de focalisation. Après quelques jours de manque de sommeil, nous prenons des décisions plus risquées.

  1. Des hallucinations

La frontière entre le sommeil et l'éveil est très floue. Les surfaces commencent à fluctuer. Des caractères abscons apparaissent et disparaissent. Des illusions auditives peuvent également apparaître : nous pensons entendre notre téléphone sonner ou quelqu'un frapper à la porte. De nombreuses personnes présentent le "symptôme du chapeau", par exemple, une pression ressentie autour de la tête similaire à celle ressentie lorsqu'on porte un chapeau. C'est une situation très dangereuse, surtout si nous ressentons une grande fatigue lorsque nous conduisons pendant plusieurs heures, par exemple.

  1. Des problèmes de mémoire

264 heures et 12 minutes (11 jours) - c'est le nombre record de nuits sans sommeil. Randy, qui a participé à l'expérience, a été invité à résoudre un calcul simple après la fin du test. Il devait soustraire progressivement le chiffre 7 de 100. Soudain, il s'est arrêté à 65 et... il a oublié ce qu'il était censé faire. Les problèmes de mémoire apparaissent beaucoup plus tôt qu'après 11 nuits sans sommeil. Deux mauvaises nuits suffisent pour commencer à avoir du mal à se souvenir de choses simples.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés